L'écho des zaminautes

L'écho des zaminautes

Forum spécialisé dans l'échange de votes entre ses membres.
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 quels sont vos films préférés ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
howling_coyote
Pubeur
Pubeur
avatar

Masculin Messages : 2541
Date d'inscription : 08/06/2014
Age : 60

MessageSujet: quels sont vos films préférés ?   Lun 14 Juil 2014 - 21:18

Juge et Hors-la-loi



USA 1972
genre : western
réalisateur : John Houston
Acteurs principaux : Paul Newman, Jacqueline Bisset, Ava Gardner
durée : 2 h

Le film relate l'histoire du légendaire Roy Bean qui a réellement existé au temps
des pionniers américains du XIXème siècle.

Hors-la-loi, il fuit la justice en se réfugiant sur l'autre rive du Pecos,
la rivière-frontière du Texas de la civilisation : "la loi n'existe pas à l'ouest du Pecos".

Il a d'ailleurs appris cette sentence à ses frais, car dans le premier bistrot
après la frontière, il a été dépouillé puis pendu à un cheval au galop.
Sa tête restera inclinée d'un côté toute sa vie par la suite (vérité historique).

Après sa convalescence, il reviendra faire le ménage pour régler les comptes.
Un vieux Code Civil lui tombe dans les mains...
il se décrète "juge" en l'interprétant à sa manière.

Plus tard, Grizzli Adams passera dans sa ville en oubliant son ours en repartant.
Lors d'un hiver, il a fait si froid qu'il s'est réfugié dans une caverne dans laquelle hibernait
une ourse ; il se réchauffait en se collant à elle.
Au printemps suivant, elle mit un ourson au monde qu'elle abandonna à Adams
pour aller faire sa vie avec un ours du Colorado.

La légende de l'ours de Roy Bean est historique : les condamnés étaient attachés
à une chaîne avec l'ours et ils couraient autour de l'arbre pour éviter un coup de patte.
Pour reprendre leur souffle, ils payaient des bières taxées par le Juge...
une sorte de TVA judicidiaire pour s'acquitter de la peine.
La seule différence historique : la chaîne de l'ours était plus courte que celle du condamné.

Tout au long du film, l'humour répond "présent" surtout dans le grand amour
pour la chanteuse en vogue et pour "le retour du Jedai" en style Farwest.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.root-top.com/topsite/dark_horse/
howling_coyote
Pubeur
Pubeur
avatar

Masculin Messages : 2541
Date d'inscription : 08/06/2014
Age : 60

MessageSujet: La Prophétie des Andes   Sam 19 Juil 2014 - 5:46

La Prophétie des Andes



USA 2006
genre : fantastique
titre original : The Celestine Prophecy
réalisation : Armand Mastroianni
distribution : Matthew Settle, Thomas Kretschmann, Sarah Wayne Callies
durée : 1 h 40 mn

Un vieux manuscrit maya, découvert au Pérou, relate l'évolution de la conscience de l'humanité.
Par le jeu de la synchronicité, une suite de "hasards", notre héros quitte le Main de ses ancêtres
(un état au nord de New York) pour découvrir les révélations du manuscrits au Pérou.
Traqués par la police politique du régime en mèche avec les représentants
de l'Eglise catholique nationale, les chercheurs spiritualistes fuient pour quitter le pays,
des hauts-plateaux aux grandes villes, en traversant la forêt équatoriale.

Le film, ainsi que le roman, est aussi captivant par son côté action et aventure que les idées ésotériques développées dans les révélations du manuscrit.
Les 9 prophéties vont de la simple condition humaine à la spiritualité mondiale,
l'évolution de l'humanité vers un état supérieur de la conscience.

Ces derniers siècles, nos progrès technologiques et scientifiques ont été fulgurants,
mais sur le plan spirituel, en nous retournant, nous voyons les cavernes.
Les idées développées dans ce film décrivent la conception moderne de l'occultisme,
l'ésotérisme orienté sur la spiritualité.
Autrefois, les techniques de clairvoyance pour percevoir l'aura étaient proches de la magie
alors qu'en cultivant et en renforçant l'énergie du coeur (la bonté naturelle, la spiritualité),
les résultats sont plus probants ; effectivement, d'après la médecine chinoise,
le Qi, appelé faussement l'énergie vitale, est lié aux énergies mentales comme celle du coeur.

Un film à voir et à revoir car nous nous laissons trop facilement fasciner par l'action et le suspense
pour pouvoir suivre clairement les principes ésotériques abordés dans cette histoire.

L'auteur du roman a écrit des suites, entre autre "les leçons de la 9ème prophétie",
mais à mes yeux, seule "les secrets de Shamballah" a su me passionner
autant que le premier roman ; la quête spirituelle se poursuit au Tibet,
le héros rallie le camp des moines tibétains qui sont réprimés par la police politique chinoise.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.root-top.com/topsite/dark_horse/
lapinbleu2
administrateur
administrateur
avatar

Masculin Messages : 121627
Date d'inscription : 19/01/2013
Age : 62

MessageSujet: Re: quels sont vos films préférés ?   Sam 19 Juil 2014 - 10:17

sans hésiter la ligne verte..

Paul Edgecomb est, à 108 ans, le plus ancien pensionnaire d'une maison de retraite du sud des Etats-Unis. Il raconte à son amie Elaine l'histoire de sa vie passée et l'étrange rencontre qui le hante encore aujourd'hui ... En 1935, Paul Edgecomb est le gardien-chef du pénitencier de Cold Mountain, en Louisiane. Affecté au Couloir de la Mort, il veille au bon déroulement des exécutions capitales en s'efforçant d'adoucir les derniers jours des condamnés. Cette année-là, quatre hommes attendent de passer sur la chaise électrique, dont un colosse noir du nom de John Coffey, condamné pour le viol et le meurtre de deux fillettes. Paul, interpellé par la gentillesse et la douceur de cet homme, s'interroge sur sa culpabilité. Il enquête, est témoin des facultés extra-sensorielles de Coffey, capable de guérir des maladies. Persuadé de son innocence, il est pourtant supplié par le condamné lui-même de ne pas empêcher son exécution.



     
Revenir en haut Aller en bas
https://spotjardin.wordpress.com/
howling_coyote
Pubeur
Pubeur
avatar

Masculin Messages : 2541
Date d'inscription : 08/06/2014
Age : 60

MessageSujet: Hocus Pocus    Lun 21 Juil 2014 - 4:20

"La ligne verte" a beaucoup fait parler d'elle à sa sortie.
J'ai moi aussi apprécié ce film qui se démarque nettement des autres
autant par son atmosphère que pour sa profondeur.

Hocus Pocus



USA 1993
genre : Comédie fantastique
Walt Disney
titre original : Hocus Pocus
réalisation : Kenny Ortega
distribution : Bette Midler, Kathy Najimy
et Sarah Jessica Parker (Sex and the City : Carrie Bradshaw)
durée : 1 h 35 mn


Un ado réveille par erreur le soir de Halloween trois sorcières qui aspirent à se venger
d'avoir été grillées comme des merguez autrefois.
Elles poursuivent férocement le jeune et sa petite soeur à travers la ville en émoi festive.

Hocus Pocus est à la fois comique et très subtil car comment reconnaître trois authentiques
sorcières noyées totalement dans ce soir de carnaval ?

La scène mémorable : le jeune tente de les dénoncer publiquement lors d'un diner danser ;
elles le prennent à revers en entrant dans la danse des sorcières d'Halloween.

La chanson entonnée a été un succès des Creedence Clearwater Revival :
I put on spell on you (je t'ai lancé un sort)
http://youtu.be/9hvA0wWTIv4

Revenir en haut Aller en bas
http://www.root-top.com/topsite/dark_horse/
howling_coyote
Pubeur
Pubeur
avatar

Masculin Messages : 2541
Date d'inscription : 08/06/2014
Age : 60

MessageSujet: Jerry Lee - chien de flic   Lun 21 Juil 2014 - 18:57

chien de flic



USA 1989
genre : comédie policière
titre original : K-9
réalisation : Rod Daniel
distribution : James Belushi, Mel Harris
durée : 1 h 40 mn

Un policier a absolument besoin d'un chien de drogue pour mener son enquête,
malheureusement, le seul disponible est Jerry Lee, mis en quarantaine
parce qu'il est terriblement excentrique, un "incompris" du commissariat local.

Les quiproquos et les retournements de situation s'enchaînent tout au long du film.
Le policier et son partenaire ne cessent de s'opposer et de se rendre la monnaie de la pièce
bien qu'une formidable entente les unit.

Inoubliable : le terrible interrogatoire mené par le chien tenant les bijoux de famille du suspect
à pleines dents pour le forcer à révéler les infos recherchées

Une autre scène à hurler de rire était celle de l'inspecteur sermonnant Jerry Lee
après une razzia opérée dans un dépôt :
"tu es un sacré chien de drogue ; qu'as-tu trouvé : un seul joint !"
Ils cherchaient la grosse livraison mais ils n'ont réussi à débusquer qu'un Noir
qui fumait dans les toilettes.

La fin du film était aussi comique qu'émouvante lorsque le chien semblait à l'agonie,
suite à une blessure par balle pour sauver son partenaire.

Lors d'une revue de presse ultérieurement, James Belushi avait déclaré :
"je me suis donné un mal de chien pour apprendre mon rôle et les dialogues,
alors que le public ne voyait que Jerry Lee".

Revenir en haut Aller en bas
http://www.root-top.com/topsite/dark_horse/
howling_coyote
Pubeur
Pubeur
avatar

Masculin Messages : 2541
Date d'inscription : 08/06/2014
Age : 60

MessageSujet: les anges aux figures sales   Ven 25 Juil 2014 - 4:12

les anges aux figures sales



USA 1938
genre : policier
titre original : angels with dirty faces
réalisation : Michael Curtiz
distribution : James Cagney, Pat O'Brien, Humphrey Bogart, Ann Sheridan
durée : 1 h 35 mn

Deux gamins ont grandi ensemble dans un quartier "hauts les mains" de New-York.
De longues années plus tard, ils se retrouvent : l'un est devenu un bandit, l'autre, un prêtre.

Le premier est adulé par les jeunes tandis que l'autre est raillé, mais en s'unissant,
ces deux compères ont su donner une formidable leçon de vie à la nouvelle génération.

Les anges aux figures sales manquent un peu de couleurs, Technicolor n'existait pas encore,
mais la profondeur du film a de quoi faire rougir nombre de réalisateurs de l'après l'an 2000.



Revenir en haut Aller en bas
http://www.root-top.com/topsite/dark_horse/
howling_coyote
Pubeur
Pubeur
avatar

Masculin Messages : 2541
Date d'inscription : 08/06/2014
Age : 60

MessageSujet: Vampires   Dim 27 Juil 2014 - 7:59


Vampires



USA 1997
genre : fantastique
titre original : John Carpenter's Vampires
réalisation : John Carpenter
distribution : James Woods, Daniel Baldwin, Sheryl Lee
durée : 1 h 48 mn

Le héros est un chasseur de vampires qui opère au Nouveau Mexique (sud-ouest des States).
Commandité par le Vatican, il sait se montrer impitoyable avec son équipe de risque-tout
pour nettoyer un nid de vampires.
A l'instar des abeilles, ces nids ont un maître, comme la reine du miel,
mais cette fois-ci, le chasseur est tombé sur un os :
dans cette planque, le patron est un super-vampire qui a généré toute une lignée.

J'ai apprécié ce film pour son suspense et sa manière originale de présenter les choses
simplement, à l'aide d'effets spéciaux aussi pointus que le pieu fatidique "spécial vampires".
Après avoir vu celui-ci, les navets du genre sont devenus encore plus déprimants.



Revenir en haut Aller en bas
http://www.root-top.com/topsite/dark_horse/
Ann
administratrice
administratrice
avatar

Féminin Messages : 74960
Date d'inscription : 11/08/2013
Age : 71

MessageSujet: Re: quels sont vos films préférés ?   Dim 27 Juil 2014 - 9:06

Billy Hayes, touriste en Turquie, est arrêté à la frontière avec deux kilogrammes de drogue sur lui. Condamné à quelques jours de prison, le jeune homme découvre que sa peine a été muée en prison à perpétuité par le gouvernement souhaitant faire de son cas un exemple. Désemparé, Billy multiplie les procès et parcourt les prisons les plus sordides.
Revenir en haut Aller en bas
http://augrandrecoin.soforums.com/portal.php
howling_coyote
Pubeur
Pubeur
avatar

Masculin Messages : 2541
Date d'inscription : 08/06/2014
Age : 60

MessageSujet: Hatchi   Dim 27 Juil 2014 - 17:23


coucou Ann

J'avais énormément entendu parler de ce film au début des années 70.
Le jour où je l'ai vu à la télé bien des années plus tard,
j'étais emballé par le suspense qu'il générait du début à la fin,
mais surtout par sa dureté et son réalisme :
nous sommes bien loin de Woodstock et des couchers de soleil sur Katmandou.

Pourtant il avait aussi un côté très romantique en sourdine.
Le jeune Américain entendait souvent parler du "midnight express" (le train de minuit) ;
"Tu sortiras d'ici en prenant le midnight express", lui disait-on.

Le train de minuit ne s'arrête pas à Istambul.


Hatchi



USA 2009
genre : drame
titre original : Hachi: a dog's tale
réalisation : Lasse Hallström
distribution : Richard Gere, Joan Allen, Sarah Roemer
durée : 1 h 35 mn

Un professeur de musique recueille un chien perdu dans le train qu'il prend quotidiennement
pour aller au travail. Le chien s'attache davantage à lui qu'à ses enfants auquels il était destiné.

Il l'accompagnait tous les matins jusqu'à la gare pour le chercher le soir venu
jusqu'au jour où le prof fit une crise cardiaque à l'université à laquelle il enseignait.
Hatchi a été mis en pension chez la fille devenue adulte, mais malgré les bons traitements,
il a fugué en suivant les rails pour retourner à la gare où il attendit son maître jusqu'à la mort.

L'histoire d'Hatchi est authentique, elle s'est déroulée au Japon qui a érigé un monument
canin devant la gare. En effet, les Japonais sont très sensibles à la loyauté et à la fidélité,
qu'elle soit d'origine humaine ou animale.

Malheureusement, l'homme s'est souvent montré ingrat :
lors de la ruée vers l'or, en Alaska, au XIXème siècle, des chiens de traîneaux luttaient
contre le temps pour enrayer une épidémie en diffusant le vaccin dans le Grand Nord.
Ils faisaient sensation dans la presse, toute la nation américaine avait les yeux rivés
sur eux... quelques années plus tard, relégués aux oubliettes, ils ont fini
dans un musée de Los Angeles, crevant de chaleur, eux, les chiens du froid.





Revenir en haut Aller en bas
http://www.root-top.com/topsite/dark_horse/
howling_coyote
Pubeur
Pubeur
avatar

Masculin Messages : 2541
Date d'inscription : 08/06/2014
Age : 60

MessageSujet: Antarctica - film animalier   Dim 3 Aoû 2014 - 19:26


Antarctica



Japon 1983
genre : drame
titre original : Nankyoku Monogatari (histoire au Pôle Sud)
réalisation : Koreyoshi Kurahara
distribution : Ken Takakura, Tsunehiko Watase, Eiji Okada
durée : 1 h 45 mn

Février 1958 : les scientifiques japonais sont contraints de quitter la base par les mauvaises conditions météo ; l'équipe de relève est dans l'incapacité de débarquer.
Les chiens restés attachés aux traîneaux risquent de mourir de faim.
C'était le cas pour quelques uns d'entre eux mais la plupart ont réussi à se libérer.

Pendant plus d'un an, ils étaient libérés à eux-mêmes en survivant comme ils pouvaient
dans ce désert de glace qui paraît mort et dépeuplé mais qui est dangereusement vivant
par la glace qui s'ouvre en failles pour ensuite se refermer en écrasant les chiens,
les orques les dévorent avec les phoques lorsqu'ils s'approchent de la mer
et les tempêtes sont extrêmement violentes dans cette région de la terre.
Néanmoins, quelques uns des 15 chiens ont réussi à survivre jusqu'à l'arrivée des savants.

nom des chiens :
Goro, Kuma (de monbetsu), Pesu, Moku, Aka, Kuro, Pochi, Riki, Anko, Shiro, Jack, Deri, Kuma (de Furen), Taro et Jiro

Tous les chiens étaient des husky de Sakhaline, une race typiquement japonaise
(Sakhaline est l'une des îles les plus au nord du Japon, à côté de la Sibérie).
Le professeur chef de l'expédition a effectivement entrepris le voyage à Sakhaline
pour présenter ses excuses à la famille qui a élevé les chiens.

Taro retourna au Japon, à l'université d'Hokkaido et mourut de mort naturelle en 1970 ;
Jiro est resté en Antartique jusqu'à la fin de sa vie ; depuis son corps est conservé
au musée national de Tokyo.

Néanmoins, le cinéma a aussi un très bon côté : le husky de Sakhaline doit sa célébrité
à ce film ; avant sa sortie en 1983, il était méconnu.
Les Japonais, comme nous, en savent davantage sur les voitures et sur les motos
que sur les chiens de traîneau.



Revenir en haut Aller en bas
http://www.root-top.com/topsite/dark_horse/
howling_coyote
Pubeur
Pubeur
avatar

Masculin Messages : 2541
Date d'inscription : 08/06/2014
Age : 60

MessageSujet: Dreamkeeper (le gardien des rêves)   Mar 5 Aoû 2014 - 19:58


Dreamkeeper (le gardien des rêves)



USA/Canada 2003
genre : téléfilm fantastique
titre original : Dreamkeeper
réalisation : Steve Barron
distribution : Eddie Spears, August Schellenberg, Gary Farmer
durée : 3 h

Le vieil Indien Sioux est un conteur ; son rôle est de transmettre les vieilles légendes à la nouvelle génération pour préserver l'histoire et la culture de sa nation.
Chez les Amérindiens, la tradition et les coutumes se transmettent oralement,
ils ne sont pas des gratte-papiers ; les peuples nomades ne sont pas suffisamment riches
pour entretenir des fonctionnaires ou des bibliothéquaires.

L'Indien tente d'intéresser son petit-fils à sa vocation pour qu'il prenne la relève,
mais les jeunes d'aujourd'hui vivent avec leur temps ; le bon vieux temps est révolu définitivement à leurs yeux et la vie n'est pas facile dans les réserves indiennes.

L'ancien voudrait se rendre à un pow-wow, une rencontre traditionnelle
des nations indiennes, mais le jeune n'en a cure...
jusqu'au jour où il a un gang à ses trousses pour une histoire de dettes non remboursées.
Il décide d'accompagner son grand-père pour échapper à ses poursuivants.

Tout au long du voyage, le Conteur lui raconte des légendes indiennes mises en scène
pour le bonheur du spectateur ; or, l'ancien poursuit un autre objectif.
Je m'en voudrais affreusement de vous raconter la suite.



Au départ, ce téléfilm était conçu pour être diffusé sous forme de série-TV,
mais le projet a pris de l'ampleur au point d'augmenter le budget pour réaliser un film.
Sa durée est de 3 heures... oui, les légendes sont plutôt longues et le temps tourne,
mais en le regardant, on a l'impression qu'il dure moins longtemps qu'un épisode de série
au goût du jour ; le spectateur ne voit pas le temps passer.

Le seul reproche des critiques au réalisateur est de ne pas avoir fait un autre film du même genre.



Revenir en haut Aller en bas
http://www.root-top.com/topsite/dark_horse/
howling_coyote
Pubeur
Pubeur
avatar

Masculin Messages : 2541
Date d'inscription : 08/06/2014
Age : 60

MessageSujet: l'armée des12 singes   Lun 11 Aoû 2014 - 18:07


l'armée des12 singes



USA 1995
genre : science-fiction
titre original : 12 Monkeys
réalisation : Terry Gilliam
distribution : Bruce Willis, Madeleine Stowe, Brad Pitt, Christopher Plummer
durée : 2 h

La terre est devenue inhabitable suite à un virus mortel qui a éradiquer les populations.
Les survivants vivent dans des sous-terrains pour éviter d'être contaminés.
Pour tenter de remédier à ce mal, les chercheurs envoient des prisonniers dans le temps
pour découvrir l'origine de cette épidémie.

Le héros a échoué les premières fois car la programmation pour l'envoi dans une période précise, à la date exacte, est chose délicate.
Lorsque la tentive réussit, le film entre au coeur du sujet.
La fin du film est révélatrice car elle permet de comprendre les liens avec les époques apparemment mal choisies mais qui en disent long sur l'histoire.

L'armée des 12 singes est classée dans le genre science-fiction, mais il n'y a pas plus
de soucoupes volantes que de Martiens ; le thème est plutôt futuriste, un avenir sombre comme le redoute nos écologistes.

scène marquante :
lorsque les forces de police cernent le Voyageur, il le trouve en train de patauger
dans une mare en train de s'émerveiller sur la beauté de l'eau et du ciel étoilé.

La dégradation de notre planète s'accélère, nous devrions profiter davantage
de l'environnement sain que nous avons encore.



Revenir en haut Aller en bas
http://www.root-top.com/topsite/dark_horse/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: quels sont vos films préférés ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
quels sont vos films préférés ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quels sont vos plugins pour Firefox
» quels sont vos films préférés ?
» Déménagement : Quels sont les frais ?
» Europe de l'ouest: Quels pays exactement? (RESOLU)
» Quels sont les standards à jouer pour un bal musette ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'écho des zaminautes :: Echanges entre zaminautes-
Sauter vers: